Maria Callas sur scene. Ses années à la Scala.


L’exposition pour le quarantième anniversaire de la mort de Maria Callas a voulu raconter la vie artistique de la chanteuse à La Scala. Un théâtre qui, entre 1950 et 1961, a été en mesure de fournir les instruments culturels qui ont transformé la chanteuse en un mythe. Le récit qui accompagnait l’exposition des costumes se partageait entre les performances dont la Callas a été la protagoniste et les rencontres artistiques les plus importantes de sa carrière. D’une part l’histoire de la Callas à la Scala devait passer par ses interprétations les plus importantes, évoquées par des citations de la revue de presse de l’époque. D’autre part, il était essentiel de souligner le rôle de ce théâtre en tant que laboratoire de recherche pour la chanteuse, grâce aux influences de lieux tels que le musée de la Scala et des personnages du calibre de Luchino Visconti, Nicola Benois, Tullio Serafin et Franco Zeffirelli.

Avec sa curiosité omnivore, Maria Callas n’a laissé échapper aucune occasion et a toujours tiré le maximum de tout ce qui l’entourait. Cela lui a permis de transformer les années milanaises en une période de formation, qui a affiné son immense talent en l’aidant dans cette transformation du chant en interprétation, conçue comme un véritable geste dramatique.