Leyla Gencer

Exposition sous la direction de Pier Luigi Pizzi e Franca Cella

Macbeth, 1969                                    
Foto Piccagliani, Archivio Teatro alla Scala

Don Carlo, 1970
Foto Piccini, Treviso

La prova di un'opera seria
Foto Piccagliani, Archivio Teatro alla Scala

Dialoghi delle Carmelitane, 1957
Foto Arici-Smith, Venezia
Idomeneo, 1968
Foto Piccagliani, Archivio Teatro alla Scala
       Norma, 1965
       Foto Piccagliani, Archivio Teatro alla Scala

Parmi les grandes divas du bel canto qui ont lié leur nom au Théâtre alla Scala, la soprano turque Leyla Gencer, dont on célèbre la mort survenue il y a dix ans, a joué un rôle très particulier en raison de sa personnalité vocale, de son tempérament scénique, de l’immensité de son répertoire et de la durée de son rapport avec la Scala qui a continué après son retrait de la scène avec son engagement didactique auprès des jeunes de l’Académie.

Le Théâtre l’a commémorée à travers une exposition d’images dans le Foyer des Loges « Arturo Toscanini », dont le commissariat est assuré par Pier Luigi Pizzi et Franca Cella, qui retrace certaines de ses interprétations à la Scala.

Pier Luigi Pizzi a rappelé en ces termes la grande soprano : “LEYLA GENCER ? Un Mythe. Une immense Artiste. Mon témoignage est celui d’une admiration absolue pour une carrière extraordinaire construite entièrement sur l’engagement, le dévouement, la rigueur, l’autocritique, et de gratitude infinie pour toutes ces années d’une amitié très spéciale.

Parlerons-nous de son style, de son élégance, de sa classe, de son intelligence, de sa culture, de son ironie, de son humour, de sa franchise, de sa générosité ? Une grande dame ».