Dans Le Guépard l’écrivain Giuseppe Tomasi di Lampedusa écrivait : « Si nous voulons que tout reste tel quel, il faut que tout change ». Au cours de son histoire architecturale tourmentée, La Scala a connu deux transformations importantes.

La première fut la reconstruction du théâtre par Luigi Lorenzo Secchi à la suite du bombardement de 1943. La seconde fut l’importante rénovation (2002-2004) effectuée sous la direction de Mario Botta. Les deux architectes ont eu un but unique et précis : préserver le passé et l’histoire de la Scala. Pour cette raison, la voûte, détruite par les bombardements, fut reconstruite avec les mêmes mesures et les mêmes matériaux (bois de peuplier dur), telle que la voûte originale de Piermarini.

De nouveaux clous ont été forgés sur le modèle de certains clous de la fin du 18ème siècle retrouvés après l’effondrement. En outre, durant la rénovation de 2002, on a enlevé la moquette du parterre, le linoléum dans les loges, révélant ainsi le dallage en terre cuite de Lombardie et enfin tous les gravats dûs aux bombardements et que pour des raisons de temps on avait enfoui sous la scène.