La Scala, qui compte aujourd’hui 2015 places assises, avait à l’origine cinq rangées de loges. En 1909, les loges de cinquième ordre furent transformées en une première galerie, avec la suppression des séparations entre les loges

La seconde galerie, juste au-dessous de la voûte, forme le célèbre « loggione », où trouvent place des mélomanes les plus féroces, car c’est le lieu du théâtre où l’acoustique permet de mieux d’entendre les chanteurs et l’orchestre.

Les loges ne sont pas toutes identiques :  parmi les 2es et 3es loges, il y en a même une quinzaine dans lesquelles on trouve encore des traces du décor original, lequel, dans certaines d’entre elles, remonte à la grande intervention du scénographe Alessandro Sanquirico au début du XIXème siècle.